bannière Caffil

Valeurs de remplacement

Valeurs de remplacement

Les actifs autorisés par la loi comme des « valeurs de remplacement » correspondent à des expositions sur des établissements de crédit bénéficiant au minimum d’une notation de AA- (« 1er échelon »), ou d’une notation minimale de A- (« 2ème échelon ») lorsque leur durée n’excède pas 100 jours. Le montant des « valeurs de remplacement » est limité à 15 % du total des obligations foncières et registered covered bonds. Au 30 juin 2018, les valeurs de remplacement représentent 3,6 % des obligations foncières et registered covered bonds.
La trésorerie excédentaire de la Caisse Française de Financement Local peut être investie en titres obligataires du secteur bancaire (en complément des dépôts à la Banque de France et des investissements en titres obligataires du secteur public européen). Dans ce cas, les expositions bancaires sont classées en valeurs de remplacement, ventilées ci-dessous en fonction de la notation des émetteurs. De plus, la Caisse Française de Financement Local a accordé des prêts à SFIL afin de placer ses excédents de trésorerie. Ces prêts figurent également dans les valeurs de remplacement.